Skip to main content

Les villes intelligentes représentent une tendance mondiale en plein essor, axée sur l’amélioration de la vie quotidienne des citadins grâce à l’amélioration des infrastructures, de l’innovation, de la technologie et des services. En République tchèque, divers éléments de ce concept sont mis en œuvre. Cet article vise à faire la lumière sur ces initiatives, à évaluer leur succès et à établir des comparaisons avec des homologues internationaux.

Pour le citoyen tchèque moyen, le concept de ville intelligente peut sembler complexe. Cependant, la transition vers des villes plus intelligentes ne nécessite pas de changements immédiats et radicaux. Souvent, des projets plus petits et systématiques suffisent. Grâce aux technologies modernes, à la collecte de données précises et à des initiatives ciblées, ces projets visent à relever les défis existants et à améliorer progressivement la qualité de vie des habitants.

L’élan en faveur de villes, de municipalités et de régions plus intelligentes ne peut que s’amplifier. La prolifération de ces lieux coïncidera avec une augmentation du nombre d’entreprises proposant des solutions innovantes et mettant en œuvre de nouvelles technologies. Ces entreprises devraient décrocher un nombre croissant de contrats, améliorant ainsi leur rentabilité. Cette tendance est susceptible d’attirer les investisseurs, qui considéreront ces entreprises comme des investissements moins risqués.

Les récentes avancées en matière de technologie et d’innovation ont joué un rôle essentiel dans l’émergence de la tendance des villes intelligentes. En République tchèque, les projets de villes intelligentes varient en termes de portée et de succès, allant des systèmes de gestion du trafic aux bâtiments économes en énergie. Ces initiatives s’appuient sur des technologies de pointe pour rationaliser les services urbains, réduire l’impact sur l’environnement et améliorer la gestion globale de la ville. La comparaison des projets de villes intelligentes tchèques avec ceux menés à l’étranger permet également d’obtenir des informations précieuses.

Les villes intelligentes tchèques

Alors que la discussion porte sur l’efficacité et la position mondiale des villes intelligentes tchèques, il est essentiel de reconnaître que les municipalités locales – villes et régions – jouent un rôle central dans cette évolution. Ces entités locales sont les mieux placées pour comprendre et répondre à leurs besoins spécifiques en matière de développement, de ressources et de défis. Elles sont en première ligne pour concevoir et mettre en œuvre des politiques qui affectent le bien-être à long terme de leurs habitants.

Bien qu’elles comprennent bien leurs besoins, les villes tchèques se heurtent à des obstacles importants pour réaliser le plein potentiel du concept de ville intelligente. Bien qu’il y ait eu des réussites individuelles, la majorité des projets de villes intelligentes ne sont pas passés à une exploitation régulière. Les performances de la République tchèque en matière d’innovation sont nettement inférieures à la moyenne de l’UE. Le tableau de bord européen de l’innovation 2023 place le pays dans la catégorie des “innovateurs modérés”[1]

Innovation 2023 performance european countriesCet écart est également illustré par le recul du pays dans les classements internationaux des villes intelligentes, notamment la chute de Prague, qui passe de la 4e place en 2020 à la 14e place en 2023 dans le fameux classement IMD[2]. Les embouteillages et les problèmes d’urbanisme sont parmi les défis non résolus les plus cités qui ont un impact sur ces classements.

Solutions urbaines innovantes en République tchèque

Les initiatives intelligentes en République tchèque suivent généralement une voie de mise en œuvre qui commence à Prague avant de s’étendre à d’autres régions. Cela permet aux municipalités moins bien dotées que la capitale d’adapter des solutions technologiques sans avoir à engager des dépenses initiales pour la recherche et les essais.

Systèmes de métro sans conducteur : Une perspective d’avenir pour Prague

Dans le domaine des transports publics, les systèmes de métro sans conducteur sont devenus incontournables dans les villes du monde entier, notamment à Nuremberg, Barcelone, Budapest, Sao Paulo et Paris. Prague, qui abrite le seul système de métro de la République tchèque, prévoit de rejoindre cette tendance avec sa nouvelle ligne D et les améliorations apportées à la ligne C existante. Malgré la conception de ces plans et l’acquisition de voitures automatiques contrôlées par ordinateur, la mise en œuvre effective reste à venir, les premières voitures de métro automatisées devant être mises en service d’ici à 2027.

Chargement des véhicules électriques : Intégration à l’infrastructure des rues

La capitale Prague est le fer de lance d’un projet visant à intégrer les chargeurs de véhicules électriques dans les lampadaires, conformément à la stratégie “Smart Prague 2030”. Cette initiative, entreprise par la société d’énergie pragoise PRE, vise à installer 82 bornes de recharge sur les nouveaux lampadaires d’éclairage public entre 2021 et 2022 dans le cadre d’un projet pilote. D’ici à 2030, il est prévu de remplacer plus de 4 000 lampes, en intégrant des bornes de recharge dans la conception, avec l’ambition d’étendre cette infrastructure au-delà de Prague.

Arrêts de transport public intelligents : Une expansion dans les villes

Les arrêts de transport public intelligents, lancés pour la première fois à Prague en 2015, ont été étendus avec succès à d’autres villes tchèques. Ces arrêts offrent des services tels que le chargement des smartphones, la connectivité Wi-Fi, des écrans LCD affichant les horaires et la navigation pour les piétons et les cyclistes. Le concept, initialement réalisé sur la rue Na Příkopě avec des designs des studios d’Eduard Herrmann et Matěj Coufal, a depuis connu d’autres itérations, y compris des prototypes des studios Olgoj Chorchoj sur Palackého náměstí.

À Brno, des innovations similaires ont été introduites à Moravské náměstí, avec des équipements supplémentaires tels que des écrans LED pour des informations complètes sur les transports et la ville, des dispositifs de sécurité et des capteurs environnementaux. Malgré ces avancées, bon nombre de ces arrêts sont encore considérés comme étant en phase pilote ou d’essai.

le réseau 5G : Une progression lente

L’avènement des réseaux 5G a été très attendu pour son potentiel à révolutionner la connectivité et la technologie. Cependant, le déploiement en République tchèque a été lent et semé d’embûches, notamment des problèmes liés à la vente aux enchères des fréquences et des inquiétudes concernant la vitesse prévue du réseau par rapport aux pays voisins. Les essais ont été limités à certaines villes, Prague et Kolín étant les zones notables où la 5G a été introduite commercialement. D’autres villes, comme Pilsen, sont confrontées à d’importants obstacles, car elles ne disposent pas des fréquences nécessaires pour tester la technologie.

Prague

Lancée en 2016, l’initiative Smart Prague[3] constitue la stratégie fondamentale de la ville pour se transformer en un espace urbain futuriste et plus vivable. Englobant un large éventail de secteurs, l’initiative se concentre sur six domaines clés : la mobilité future, les bâtiments intelligents et l’énergie, la ville sans déchets, le tourisme attractif, les personnes et l’environnement urbain.

Domaine d’innovation

Nombre de projets

Mobilité du futur

13

Bâtiments intelligents et énergie

16

Ville sans déchets

3

Tourisme attractif

1

Les gens et l’environnement urbain

29

Zone de données

2

Le maire Zdeněk Hřib souligne le rôle central des technologies de pointe et de l’utilisation des données via la plateforme de données de la capitale de Prague Golemio[4] : “Le concept Smart Prague 2030 repose sur l’utilisation de technologies de pointe pour transformer la métropole en un lieu de vie plus agréable . Les projets qui contribueront réellement à améliorer la qualité de vie des citoyens pragois doivent s’appuyer sur les informations obtenues par le biais de la plateforme de données de la capitale Golemio. Grâce au plan d’action, la ville disposera d’une pile de projets et nous serons également en mesure d’évaluer le succès de leur mise en œuvre”

Golemio est au cœur des initiatives de la ville intelligente de Prague, en tant que plateforme de données centrale qui permet l’intégration des applications de la ville et la gestion des données[5]. Sa capacité à traiter de grands volumes de données, y compris celles qui étaient auparavant négligées en raison de contraintes techniques ou juridiques, marque une avancée significative dans le traitement des données urbaines. Golemio est conçu non seulement pour stocker et traiter les données, mais aussi pour améliorer la fonctionnalité et l’interconnectivité des différents services et applications de la ville.

L’un des principaux objectifs de Golemio est d’établir une infrastructure ouverte, offrant un accès à des données publiques prédéfinies tout en permettant une combinaison flexible de ces ensembles de données. La plateforme devrait permettre des opérations urbaines plus efficaces, améliorant ainsi les conditions de vie des habitants et des visiteurs. En s’appuyant sur des données, la ville peut mieux répondre aux besoins en matière d’infrastructures, aux préoccupations environnementales et aux services publics, améliorant ainsi l’expérience urbaine globale et la durabilité.

Alors que de nombreuses villes s’efforcent de mettre à jour leur infrastructure pour intégrer l’IdO, Prague a établi de manière proactive une stratégie centralisée, dotée d’un financement important. Le plan Smart Prague a alloué environ Kč 600 millions à divers projets visant à moderniser l’infrastructure et les services de la ville grâce aux capacités de l’IdO. À la tête de ces efforts se trouve Operátor ICT, une entité gérée par la ville et responsable d’une série d’innovations, dont la carte de transport en commun Lítačka Prague.

Une série de projets pilotes menés dans le cadre de l’initiative Smart Prague illustre l’engagement de la ville en faveur de l’innovation. Il s’agit notamment de bancs alimentés à l’énergie solaire et dotés de capacités de WiFi et de recharge de téléphone, ainsi que de poubelles intelligentes qui compactent les déchets et informent les services de collecte lorsqu’elles sont pleines. En outre, la ville étudie ou met en œuvre plusieurs autres projets. Il s’agit notamment de capteurs intelligents dans les bâtiments pour une meilleure gestion de l’énergie, de stations de recharge pour véhicules électriques et de capteurs complets à l’échelle de la ville visant à créer un modèle 3D de Prague. Ce modèle devrait révolutionner la gestion des flux de circulation et la planification urbaine.

Bien qu’elle soit actuellement plus petite que des centres technologiques comme Londres et New York, l’avancée rapide de Prague dans le domaine de la technologie et de l’entrepreneuriat montre son potentiel de leader et d’innovateur dans le domaine de la ville intelligente. L’approche proactive et globale de la ville, qui consiste à tirer parti de la technologie pour le développement urbain, crée un précédent et offre des perspectives et des stratégies précieuses pour d’autres villes dans le monde.

L’inspiration d’autres pays

Kastav, Croatie : Petite ville, grands changements

Bien que peut-être inattendue, la ville croate de Kastav a fait des progrès notables dans l’intégration d’éléments de ville intelligente. Malgré sa récente incursion dans ce domaine, Kastav a déjà enregistré des résultats significatifs, notamment une réduction de 60 % de la consommation d’électricité pour l’éclairage public. Cet exemple montre que même les petites villes peuvent apporter des changements significatifs et contribuer au mouvement plus large des villes intelligentes en adoptant des technologies ciblées et efficaces.

Vienne, Autriche : Un modèle de progrès urbain

Vienne est un exemple de ville intelligente progressiste et inspirante, souvent citée par les habitants et les responsables politiques tchèques. La ville est particulièrement connue pour son développement d’un nouveau quartier autosuffisant conçu pour accueillir des dizaines de milliers de résidents. L’approche de Vienne va au-delà des infrastructures pour embrasser une stratégie urbaine holistique qui comprend l’amélioration des espaces publics, la promotion d’options de transport durable comme la marche et le vélo, et l’intégration de mesures de protection de l’environnement.

Un aspect important de la stratégie urbaine de Vienne est l’accent mis sur les nouvelles technologies et le logement durable, préparant ainsi ses habitants à une transition en douceur vers les modes de vie futurs. Les approches innovantes et les politiques de logement de la ville ne sont pas passées inaperçues et ont été saluées par des organisations prestigieuses telles que l’UNESCO et Netexplo. La stratégie globale et avant-gardiste de Vienne constitue un modèle précieux pour les autres villes qui souhaitent adopter le concept de ville intelligente.

Conclusion

Le parcours pour devenir une ville “intelligente” est complexe et nécessite une approche à multiples facettes. Pour que les villes tchèques progressent et retrouvent leur rang, il est essentiel qu’elles déploient des efforts concertés pour adopter la technologie, encourager l’innovation et donner la priorité au développement urbain durable. Les municipalités doivent rechercher activement et mettre en œuvre les meilleures pratiques des villes intelligentes de premier plan à l’échelle mondiale, tout en innovant des solutions localisées qui répondent à leurs défis urbains uniques.

En outre, il est essentiel de combler le déficit d’innovation. Investir dans la recherche et le développement, favoriser les partenariats public-privé et créer un écosystème propice au progrès technologique seront des stratégies clés. Alors que les municipalités prennent les devants, le soutien des politiques nationales et la collaboration internationale peuvent encore accélérer les progrès pour devenir des villes plus intelligentes et plus efficaces.

En conclusion, si les villes tchèques ont démontré qu’elles pouvaient devenir plus intelligentes et plus durables, un long chemin reste à parcourir. En se concentrant sur l’innovation, les solutions sur mesure et l’amélioration continue, les villes tchèques ont la possibilité d’améliorer leur qualité de vie et de remonter dans le classement mondial des villes intelligentes.

Sources

  1. https://op.europa.eu/en/web/eu-law-and-publications/publication-detail/-/publication/04797497-25de-11ee-a2d3-01aa75ed71a1 ↑
  2. https://www.imd.org/wp-content/uploads/2023/04/smartcityindex-2023-v7.pdf ↑
  3. https://smartprague.eu/en ↑
  4. https://www.themayor.eu/en/a/view/prague-approves-smart-city-action-plan-with-horizon-2030-6517 ↑
  5. https://www.themayor.eu/en/a/view/golemio-see-how-data-can-work-for-your-city-2462 ↑
×